Vous êtes ici : Accueil > Produire & Innover > Agroécologie > Agriculture de conservation

Agriculture de conservation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Que veut dire « Agriculture de Conservation des Sols » ?

Selon la FAO (Food and Agriculture Organization), cette agriculture « vise des systèmes agricoles durables et rentables ». Elle allie « production agricole, amélioration des conditions de vie et d’environnement ».

Même si la notion d’agriculture de conservation regroupe des formes très diverses d’agriculture, les trois piliers de système de culture sont :

  • La perturbation minimale du sol, autrement dit absence ou quasi-absence de travail du sol ;
  • La couverture maximale du sol, donc une succession permanente de couverts et de cultures ;
  • Un allongement de la rotation.


Ces techniques peuvent être réalisées avec du matériel spécifique tel qu’un matériel de semis direct (pas de travail du sol devant la ligne de semis, la graine est insérée directement dans le sol), du strip-till (travail du rang avant d’y déposer la graine), du semis à la volée. Elle englobe aussi la gestion de la couverture la plus permanente possible du sol par l’implantation de mélanges de plantes de service en interculture ou en accompagnement d’une culture principale. L’objectif est que les racines des plantes créent la porosité nécessaire à la vie du sol à la place des outils.

Les bénéfices attendus par l’agriculteur avec cette conduite innovante sont des économies d’intrants : moins de traitements phytosanitaires par la diversité des plantes et le développement de la faune auxiliaire, moins d’engrais minéraux par la stimulation de la fertilité biologique des sols, moins de carburant consommé par l’arrêt du travail du sol.
 

 

En termes de services environnementaux, l’impact de l’agriculture de conservation sur la réduction des phénomènes d’érosion (coulées de boue) est reconnu, et celui sur l’économie d’énergie par la réduction des intrants et sur la séquestration de carbone dans le sol est de mieux en mieux connu.

Dans notre région, l’agriculture de conservation des sols est pratiquée par environ 2% des producteurs, ce qui correspond à la moyenne nationale (source : INRA, 2017).

Les conseillers du service Agronomie de la Chambre d’agriculture de Région Île-de-France accompagnent les agriculteurs dans cette transition soit dans le cadre du plan Ecophyto (GIEE, Groupes 30000) ou de groupes d’agriculteurs formalisés.

Cet accompagnement se décline en animations collectives autour de formations réalisées spécifiquement pour les agriculteurs motivés par cette thématique, de tours de plaine en groupe réalisés dans la région ou en France afin d’appréhender les spécificités locales ou les techniques employées ailleurs. L’objectif est d’amener les groupes à réfléchir sur cette technique, pour l’adapter à leurs problématiques locales, en progressant tous ensemble.

En complément, les conseillers réalisent des essais avec l’appui du pôle Expérimentation afin de constituer des références locales et régionales pour appuyer le conseil après des exploitants agricoles membres de ses différents groupes. Les résultats d’essais sont diffusés par bulletins techniques à l’ensemble des adhérents aux services de Conseil.