Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Une année d’opportunités et de challenges pour notre agriculture !

Une année d’opportunités et de challenges pour notre agriculture !

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

«2022 restera une année mitigée, pleine de paradoxes : les résultats technico-économiques ont été globalement bons bien qu’hétérogènes sur l’Île-de-France mais les crises ont continué à se succéder et se superposer : crises sanitaire, géopolitique, climatique, migratoire, alimentaire et plus récemment énergétique.

À la crise sanitaire, qui a chamboulé notre société et notre économie, s’est ajoutée la guerre en Ukraine et ses conséquences sur l’envolée des prix énergétiques, des engrais et du matériel notamment. Elles nous rappellent l’instabilité forte créée par les crises dans une économie mondialisée, que la dépendance alimentaire n’est jamais un acquis et que nos productions ne sont pas des produits classiques.


Malheureusement, 2022 aura encore été marquée par des décisions dogmatiques à l’image de la réponse politique et judiciaire disproportionnée qui a suivi la manifestation pacifique des agriculteurs franciliens devant le Conseil d’État. Tellement dommage car l’agriculture et les agriculteurs ne sont pas le problème mais la solution à nombre des enjeux qui se posent aujourd’hui à notre monde.


Parmi eux : les enjeux climatiques ! Comme en 2021 et 2020, nous avons connu des aléas climatiques avec des épisodes de grêle et de sécheresse, symptomatiques du changement climatique. Ils ont encore fragilisé un peu plus nos exploitations agricoles. Plus que jamais, la réforme du système assurantiel est essentielle pour faire face à la multiplication des incidents climatiques.


Si le tableau dressé peut paraître noirci, cela est d’abord symptomatique du paradoxe de notre société : elle a plébiscité nos agriculteurs pendant le confinement et les dénigre désormais. On le constate avec la multiplication des conflits de voisinage, des cas de rejet par quelques riverains de projets de méthaniseurs, alors que nous manquons d’énergie et que cela ne consomme pas de production alimentaire.


2023 s’annonce être une année pleine d’opportunités et d’échéances. Pour n’en citer que quelques-unes : mise en œuvre de la nouvelle Pac, renouvellement des générations, déploiement de France Carbon Agri Association Île-de-France afin de développer la valeur des crédits carbone agricoles et maximiser le retour de cette valeur pour les agriculteurs, ou encore les initiatives législatives à venir dont la loi d'orientation et d’avenir agricoles.


Concernant le renouvellement des générations, nous avons lancé des réflexions collectives pour trouver des solutions face à ce problème. Dans le cadre de la déclinaison régionale de la nouvelle Politique agricole commune, le Conseil régional a également fixé ce sujet comme une priorité de notre agriculture, avec un effort sans comparaison par rapport aux autres régions françaises. Nous ne pouvons que nous en réjouir.


Avec l’entrée en vigueur de la réforme de la Pac au 1er janvier, 2023 sera une année importante pour les agriculteurs européens, français et franciliens, avec la mise en œuvre d’une nouvelle architecture environnementale, une subsidiarité renforcée à travers un Plan stratégique national décliné au niveau national et régional, ainsi qu’une nouvelle répartition de la gestion des aides entre les Régions et l’État. Cette nouvelle Politique agricole commune doit permettre de répondre à ces enjeux et donner aux agriculteurs les leviers nécessaires pour entreprendre.

 

Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France
Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France
Clément Torpier, président de Jeunes agriculteurs de région Île-de-France